10 May 2011

PARIS - Fête du pain: l'artisanat toujours à l'honneur

Escrito por: notredeloupy el 10 May 2011 - URL Permanente

PARIS - Fête du pain: l'artisanat toujours à l'honneur

PARIS - L'artisanat de la boulangerie-pâtisserie reste à l'honneur face à la production industrielle et à la grande distribution alors que se déroule, pendant une semaine et jusqu'au 16 mai, la 16ème Fête du pain.

En France, quelque douze à quinze millions de personnes achètent chaque jour leur pain dans une des 35.100 boulangeries-pâtisseries, qui ont réalisé en 2010 un chiffre d'affaires moyen de 273.000 euros contre 223.000 en 2001, selon les chiffres de la Confédération nationale de la boulangerie et boulangerie-pâtisserie française.

Pourtant, le nombre d'entreprises a baissé dans ce secteur, passant de 33.500 en 1999 à 31.382 en 2009. Cette situation s'explique essentiellement par la progression de la part des micro-entreprises (0 salarié), qui représente 21% des entreprises du secteur en 2009 (contre 19% en 2006), au détriment de celle des entreprises de un à deux salariés (dont la part est passée de 29 à 26%).

"Le secteur de la boulangerie-pâtisserie va continuer de perdre des entreprises, mais ce ne sera pas au profit des grandes structures", s'est pourtant félicité Jean-Pierre Crouzet, président de la confédération lors d'une conférence de presse lundi à Paris.

"La boulangerie artisanale réussit à maintenir ses 60% de part de marché face à la grande industrie (30%) et à la grande et moyenne distribution (10%)", a-t-il précisé, contrairement à l'Allemagne, où la boulangerie traditionnelle peine à maintenir 50% de l'activité du secteur.

La boulangerie-pâtisserie est un secteur qui pèse plus de 10,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2009, en légère hausse par rapport à 2008 (0,4%), et qui représente plus de 180.000 emplois dont 125.000 salariés.

"Le nombre de salariés a augmenté de 15% en 16 ans, soit 0,88% par an", a relevé le président de la confédération, "avec une féminisation croissante de la profession (64.058 de femmes salariées pour 61.129 hommes)".

Si 63% des contrats de travail sont des contrats à durée indéterminée (CDI), la confédération comptabilise 18% de contrats à durée déterminée (CDD) et 17% de contrats d'apprentissage.

Concernant l'enquête de l'Autorité de la concurrence sur l'entente éventuelle sur les prix de la farine entre les meuniers français et leurs homologues allemands, la confédération a estimé, interrogée par l'AFP, que "les boulangers avec les 450 meuniers opérant sur le territoire ont la possibilité de faire jouer la concurrence". "L'affaire concernait probablement plus la grande et moyenne distribution que le réseau des boulangeries de France", a-t-elle ajouté.

Frédéric Saldmann, médecin nutritionniste, praticien aux Hôpitaux de Paris, a précisé, au cours de la conférence de lundi, que "la baisse de la consommation chez les jeunes s'explique essentiellement par la création de produits de substitution souvent de moindre qualité et par une information erronée qui stipule que le pain favoriserait la prise de poids".

Enfin, les boulangers et les meuniers auront "leur rôle à jouer" lors de la fête de la gastronomie française annoncée pour l'automne par le secrétaire d'Etat au Commerce et à l'Artisanat Frédéric Lefebvre après le classement du repas gastronomique français au patrimoine immatériel mondial de l'Unesco.


Compartir

  • Eskup
  • Tuenti
  • Meneame
  • Bitacoras
  • iGoogle
  • My Yahoo
  • My Live

Escribe tu comentario


Si prefieres firmar con tu avatar, haz login
Inserta un emoticono

Sobre este blog

Avatar de notredeloupy

PARLER EN FRANÇAIS À MADRID

ver perfil »

Fans

  • JRC.
  • ivette-duran
  • dezabaleta
  • adrianaflagoa
  • antitrasindependiente

Ídolos

  • Pato Blanco
  • Claire Deloupy Marchand

Suscríbete

Selecciona el agregador que utilices para suscribirte a este blog (también puedes obtener la URL de los feeds):