27 Sep 2011

"MADEMOISELLE ?" ou "MADAME ?"...

Escrito por: notredeloupy el 27 Sep 2011 - URL Permanente


"Mademoiselle", le mot de trop ?

Publié le 27-09-11 à 16:54 Modifié à 18:58 par Le Nouvel Observateur avec AFP 1 réaction

Les militantes d'Osez le féminisme et de Chiennes de Garde demandent la suppression de la civilité "Mademoiselle" des formulaires administratifs, jugée sexiste.

Affiche de la campagne d'Osez le féminisme "Mademoiselle, la case en trop" (Capture d'écran - Osez le féminisme)Affiche de la campagne d'Osez le féminisme "Mademoiselle, la case en trop" (Capture d'écran - Osez le féminisme)

Tandis qu'un homme porte la mention "Monsieur" quoi qu'il arrive, une femme doit sans cesse donner des informations sur son statut marital dans ses formulaires administratifs, comme les impôts, sécurité sociale, sites type SNCF ou abonnements à des journaux. Comment ? En étant souvent obligée de se faire appeler par la civilité "Mademoiselle" en cas de célibat, et "Madame" si mariage il y a, sans possibilité de choisir librement l'une ou l'autre des deux mentions.

Une inégalité homme/femme contre laquelle s'insurgent les militants d'"Osez le féminisme" et des "Chiennes de garde", le célèbre collectif contre le sexisme, en lançant leur campagne "Mademoiselle, la case de trop".

"Intrusion dans la vie privée"

Ces féministes ne sont pas les seuls à monter au créneau : il y a un peu plus d'une semaine, des enseignantes-chercheuses adressaient une lettre ouverte au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'opposant à "la publication sur les listes officielles de candidature des informations privées, telles celles apparaissant dans la distinction 'Madame/Mademoiselle' et 'Nom de jeune fille/Nom d'épouse' pour les candidates aux élections du Conseil national des universités".

La publication est jugée comme une "intrusion dans la vie privée des candidates et uneinégalité de traitement entre les candidats et les candidates".

"Tu appartiens à ton père ou à ton mari ?"

Sur le site Vie de meuf, qui publie une multitude de témoignages d'internautes ayant été confrontés au quotidien à des clichés sexistes, "Christine" déclare : "Ouverture de banque : impossible de se dire 'Madame' si on est célibataire. C'est forcément 'Mademoiselle'. Pour les hommes, c'est 'Monsieur' ou 'Damoiseau' ?"

C'est un détail "très symbolique des inégalités" pour Julie Muret, d'"Osez le féminisme". "Cela oblige la femme à exposer sa situation personnelle et familiale", continue-t-elle, notant la "connotation condescendante" de "mademoiselle" pour les femmes adultes non mariées.

Pour Laurence Waki, auteur de "Madame ou mademoiselle" aux éditions Max Milo, le choix entre les deux civilités impose une identité "soit en fonction de l'âge soit du statut matrimonial" qui est "insupportable". "Implicitement, déclare-t-elle, on vous dit que vous n'êtes pas finie tant que vous n'êtes pas mariée".

La blogueuse "Mademoiselle S." du blog féministe Les Entrailles de Mademoiselle, partage le sentiment général : "Madame ou Mademoiselle : la question revient à 'tu appartiens à ton père ou ton mari ?'", explique-t-elle aux Inrocks.

Une civilité non-inscrite dans la loi

Le problème marche aussi dans d'autres sens : il peut être particulièrement ardu pour une femme de faire comprendre à sa banque qu'on peut être mariée, vouloir se faire appeler Madame mais... garder son "nom de jeune fille". Régulièrement, les administrations considèrent qu'un changement de statut marital équivaut automatiquement à un changement de nom, et le nom de l'époux remplace dans les dossiers et dans les courriers le nom de l'épouse.

Face aux difficultés rencontrées par les femmes à faire respecter leur choix en la matière, une circulaire du 26 juin 1986 sensibilisait déjà les administrations concernées sur ce thème." Le mariage n'opère aucun changement du nom des époux" reprécise la circulaire.

Car le débat n'est pas nouveau. Dès 1972, le ministre de la Justice de l'époque, René Pleven, indiquait qu'"aucune réglementation –fût-ce pour l''établissement des documents officiels [...] – n'impose un choix entre les deux". En 1983, la ministre des Droits de la femme, Yvette Roudy, parle même de "discrimination". En 2007, l'association Mix-Cité saisit la Halde du cas d'une femme à laquelle on réclamait 145 euros pour modifier le "mademoiselle" en "madame" sur sa carte grise.

La réponse ministérielle n°5128 du 3 mars 1983 prononce clairement que "l'existence de deux termes différents pour désigner les femmes mariées et celles qui ne le sont pas constitue une discrimination à l'égard des femmes puisqu'une telle différenciation n'existe pas pour les hommes". La civilité "Mademoiselle" a même été carrément mise de côté en Allemagne, où "Fraulein" n'est quasiment plus employé.

"Coup de com'"

Olivia Cattan, de l'association Parole de Femmes, ne voit pas pour autant cette question comme une priorité. "Ca ne va pas régler les problèmes des femmes, les violences, la précarité, c'est un coup de com'", s'agace-t-elle. Que signifie vraiment se battre pour un nom d'usage quand l'actualité se tourne vers l'obtention du droit de vote par les femmes saoudiennes, qui ne peuvent en revanche toujours pas conduire ?

"80% des emplois précaires, en France, sont occupés par des femmes", rappelle le site internet du "Figaro" qui rajoute que "les combats sont pléthore" pour les féministes. "Leur hiérarchisation [celle des combats, NDLR] est sans doute révélatrice de la vitalité du féminisme contemporain" tacle avec ironie le quotidien. "Lancer cette campagne ne nous empêche pas de parler des discriminations ou des violences", se défend de son côté Julie Muret d'"Osez le féminisme".

Le Nouvel Observateur

Compartir

  • Eskup
  • Tuenti
  • Meneame
  • Bitacoras
  • iGoogle
  • My Yahoo
  • My Live

2 comentarios · Escribe aquí tu comentario

mortgage loans

mortgage loans dijo

That is good that people are able to get the mortgage loans and that opens new opportunities.

olga

olga dijo

Bonjour, mon nom est Olga Corrales, je suis une féministe, activiste et artiste, vivant à Bahia Blanca, en Argentine, mes félicitations pour tout le travail que vous faites, je suis me mettre en contact avec les femmes du monde entier travaillant sur les questions de violence et serait un plaisir d'avoir votre participation à ce projet qui vise à refléter les différentes situations de violence dans laquelle nous vivons, avec aucun moyen de nous blâmer.
Je vous donne un câlin et je suis en espérant d'avoir avec vous.

Invitation à participer au projet Mail Art International, Femmes thème et nos situations socio-politiques dans laquelle nous vivons, être un reflet de la situation des femmes, les deux luttes et les réalisations que naturalisée dans la violence d'aujourd'hui.

http://miradasypostales.blogspot.com.ar/

Nous apprécions la participation et de diffusion du projet

Termes et Conditions pour l'apparence et CARTES POSTALES
LOOKS et cartes postales: un échange international de l'art,
idées, l'amitié, et regarde d'un monde qui se manifeste artistique, être un reflet social.

Il a invité les artistes-Pas d'appels à faire Artistes mail art.
Compte tenu de la situation politico-sociale des femmes dans leurs pays,
pour le "Rassemblement des Artistes pour la non-violence contre les femmes» qui se tiendra
Bahia Blanca, en Argentine, Novembre 25 2012 selon la Journée internationale de la non-violence
L'égard des femmes et ensuite aller
les pays de cet événement et continuer à participer dans des échantillons
galeries et / ou dans la rue.

Techniques; gratuit (photos, collages, peintures, gravures, écrits, poèmes, etc

Tous les écrits, poèmes, des vers, des phrases doit être passé en anglais et en espagnol.

Taille: gratuit, en fonction des ressources de chaque lieu et chaque artiste, vous pouvez aussi rejoindre
accord si le pays dispose d'un hôte coordinateur.

Quantité: gratuit

Date limite de réception: 09/10/2012.

Lxs Artistes créé et / ou des cartes postales d'intervenir sur un côté, laissant le côté négatif
cible pour une intervention du public qui visitent l'exposition.

Les œuvres doivent être venir à Bahia Blanca, en Argentine en Août-Septembre
sortie.

Pas de jury, pas de retour, pas de travaux comercialización.Todas
sera publié en ligne dans le blog-http :/ / miradasypostales.blogspot.com.ar /

Nous allons sélectionner toutes les entrées reçues qui ne sont pas admissibles à moins que le
le critère du thème proposé.

La participation à cet appel est gratuit et implique la connaissance
et la pleine acceptation des conditions de celle-ci.

Chaque pays aura un hôte qui est chargé de conseiller participant lxs artistes
Expliquant le type de papier, poids, mesures, la date et le mode de livraison, et dans le cas des pays qui n'ont pas, à la discrétion de chaque artiste.
.
La Poste doit être envoyée dans une enveloppe scellée avec les données personnelles à cette adresse avant le 10 septembre 2012

Olga Corrales
Adresse: Liberté n ° Blanc 3756-Ing
Bahia Blanca-province de Buenos Aires, Argentine
Č.p. 8000

IMPORTANT: Veuillez également adresser des images au format JPG (de préférence pas trop lourd) à l'e-mail suivante:
corralesolga@hotmail.com
ipoca@yahoo.com.ar
Sera transféré à l'http://miradasypostales.blogspot.com.ar/ Blog

Pour les personnes qui veulent tenir compte des situations des femmes dans notre pays, avec ces structures déshumanisés, pour être l'art qui va éduquer, informer, Salv
e, et dénaturent une telle violence
Affichage des portes à l'extérieur, l'intérieur, sur le tapis, et ce qui se passe dans la salle de q, dans la cuisine, avec le tueur phobies, ce qui se passe dans les réseaux q dans le monde entier, en politique, dans infiltradxs LXS avec notre origines, les desterradxs qui nous concerne tous les camarades, ce qui est personnel, qui est politique, q est social.
Looks et cartes postales
miradasypostales.blogspot.com

Escribe tu comentario


Si prefieres firmar con tu avatar, haz login
Inserta un emoticono

Sobre este blog

Avatar de notredeloupy

PARLER EN FRANÇAIS À MADRID

ver perfil »

Tags

Fans

  • JRC.
  • ivette-duran
  • dezabaleta
  • adrianaflagoa
  • antitrasindependiente

Ídolos

  • Pato Blanco
  • Claire Deloupy Marchand

Suscríbete

Selecciona el agregador que utilices para suscribirte a este blog (también puedes obtener la URL de los feeds):